SOLDES| -25% et 4 mini produits offerts dès 60€. Code: S60 J'en profite

SOLDES | -25% sur le site avec le code: S25 J'en profite

SOLDES| Jusqu'à -50% sur une sélection Découvrir

Uriage vous souhaite une excellente année 2022 !

Composez votre valise maternité
  • Accueil
  • Le mag
  • Actualités - Témoignage de Marie Cay : Vivre avec le psoriasis

TÉMOIGNAGE - Marie Cay a appris pour la première fois qu'elle souffrait de psoriasis quand elle avait 15 ans. En passant par le rejet et l'inacceptation de cette maladie, Marie a fini par se réapproprier son propre corps et à l'assumer pleinement.

TÉMOIGNAGE DE MARIE CAY : VIVRE AVEC LE PSORIASIS

psoriasis-marie-cay

Le psoriasis: un sujet tabou ? 

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui touche entre 3 et 8 % *de la population mondiale et environ 3 % des Français*. En réalité, le psoriasis concerne sans doute beaucoup plus de monde encore, car de nombreuses personnes ne consultent pas et tentent de se soigner seules. Le psoriasis peut grandement affecter le quotidien et la confiance en soi des personnes atteintes. Marie Cay, une influenceuse engagée nous partage son témoignage et  nous raconte son combat contre cette maladie de la peau.

Marie Cay témoigne sur le psoriasis 

Nous avons contacté Marie Cay, une influenceuse talentueuse qui a beaucoup souffert de son psoriasis et à accepter de nous livrer son expérience.

"Entre phases de crises et phases de répit, ces 10 dernières années ont été rythmées par sa présence envahissante et le regard des autres dessus. 

Le psoriasis est arrivé dans ma vie à l'âge de 15 ans et les premières années de cohabitation n'ont pas été simples. Je l'ai beaucoup caché, j'ai tenté de le faire partir par tous les moyens possibles. En vain ! 

Les regards insistants et les questions à son sujet ont été pendant longtemps une source de gêne et de honte pour moi. Surtout parce que, pour la plupart des gens, le psoriasis est considéré comme sale. 

J'avoue avoir réussi à passer au-dessus avec le temps ? Je ne le cache plus, je n'ai plus honte de sortir sans maquillage ou les cheveux attachés. 

J'ai accepté qu'il faisait partie intégrante de ma vie et que, malheureusement, je ne pouvais pas le soigner à 100%. 

Alors autant que toutes mes spécificités physiques, je l'assume et je l'accepte ♥️ Et depuis, on vit mieux ensemble tous les deux ?"

Retrouvez Marie sur Instagram @marie_cay

* Rachakonda TD, et al. J Am Acad Dermatol. 2014;70(3):512-516

< Retour aux articles