Un Sac à Langer offert dès 30€ d'achats dans la gamme bébé code: SACWEEKEND21 JE FONCE

Un masque de Nuit 15ml + un bandeau yeux offerts dès 45€ d'achats Code : HALLOWEEN21 JE FONCE !

Composez votre valise maternité
  • Accueil
  • Le mag
  • Solaires - Se protéger tout en respectant l’environnement c’est la promesse d’Uriage

SE PROTÉGER TOUT EN RESPECTANT L’ENVIRONNEMENT C’EST LA PROMESSE D’URIAGE

BARIESUN-ENVIRONNEMENT

L’équipe R&D d’Uriage, dirigée par le Dr. Luc Lefeuvre, a engagé dès 2018
un programme de recherche pour évaluer l’impact de ses compositions
solaires sur la vie du corail et sur les océans
.

 

Des premières séries de tests ont été réalisées en aquarium, entre 2018-2019, sur des boutures de corail, de l’espèce Seriatopora hystrix, avec toutes les compositions de filtres anti-UV utilisées dans la gamme Bariésun d’Uriage. À l’issue de ces études, aucune modification de structure ni aucun blanchissement du corail n’ont été observés après 96h de contact avec les produits solaires Bariésun1.

Puis, en 2020, les Laboratoires Dermatologiques d’Uriage ont noué un partenariat de recherche avec l’I.R.D (Institut public de Recherche scientifique pour le Développement), et ont choisi de financer l’une de ses unités de recherche nommée ENTROPIE, située en Nouvelle Calédonie, pour acquérir des connaissances plus approfondies sur le comportement du corail en présence de produits solaires. En effet, la Nouvelle Calédonie bénéficie d’un patrimoine en écosystème marin extraordinaire, puisqu’elle possède la deuxième plus grande barrière de corail au monde : comme la plupart des récifs dans le monde, cet écosystème est fragile et soumis au réchauffement climatique ainsi qu’à la pollution anthropique et minière. Les missions de l’IRD-Unité ENTROPIE sont en particulier d’étudier ces phénomènes pour mieux préserver ce patrimoine essentiel pour la population de l’archipel.

Ainsi, en 2020, pour la première fois, un produit solaire a été évalué en se rapprochant des conditions réelles d’exposition et directement sur la barrière de corail. Cette réalisation s’est faite en immersion sur le récif à un peu plus de 3 mètres de profondeur pendant les 2 saisons, l’été et l’hiver austral. En effet, les conditions d’ensoleillement et de température sont très différentes et ont une influence sur la vie du corail.

Afin de maîtriser l’exposition du corail au produit solaire,l’expérimentation a été effectuée pour la première fois sur du corail placé en « chambre benthique », une technologie de pointe qui permet une survie du corail sans stress pendant une courte période :

  • L’activité photosynthétique et la respiration du corail peuvent être mesurées directement grâce à une sonde placée sur le système de circulation de l’eau de mer dans la chambre benthique. La température et la salinité sont également relevées.
  • Des prélèvements peuvent également être effectués pour diverses analyses, notamment contrôler le pH, l’alcalinité et les teneurs en sels nutritifs (nitrate, phosphate, ammonium).
  • Les densités de Symbiodiniaceae, microalgues symbiotiques essentielles à la vie du corail, dans les différentes branches coralliennes sont également mesurées.

En conditions estivales et hivernales, les résultats de cette étude suggèrent une absence d’effets de la crème solaire Bariésun SPF50+ sur la physiologie des coraux (Acropora muricata et Stylophora pistillata) lors d’une exposition d’une heure à 8 mg L-1 et à des intensités lumineuses similaires. La dose de 8 mg/L a été choisie compte tenu des concentrations de filtres solaires retrouvées sur des zones de baignades fréquentées et notamment l’étude Labille et al.- 20202.

En utilisant BARIESUN SPF50+, il est donc possible de se protéger du fort ensoleillement des zones tropicales et subtropicales, riches en écosystèmes coralliens, tout en veillant à leur environnement.

 

1 Ionescu MA, Le Breton C, Hubaud JC, Branka JE, Lefeuvre L. Ecotoxicological Effects of Cosmetic Formulas Containing Chemical and Mineral UV Filters on Seriatopora hystrix Fragments. J Cosm Dermatol Sci Appl 2019;9:228-234

< Retour aux articles