}

OFFRE ESTIVALE : Dès 70€ d'achat, une fouta XXL offerte J'en profite

Composez votre valise maternité
  • Accueil
  • Le mag
  • Actualités - Qu’est-ce que la rosacée ? Tout savoir sur le sujet

Vous vous posez des questions sur la rosacée ? Uriage vous présente tout ce qu’il faut savoir au sujet de cette maladie cutanée.

QU’EST-CE QUE LA ROSACÉE ? TOUT SAVOIR SUR LE SUJET

Si vous constatez que votre visage rougit régulièrement à certains endroits ou si vous avez la sensation que de petits vaisseaux sont apparents, peut-être souffrez-vous de rosacée. Maladie de la peau qui touche les petits vaisseaux du visage, elle entraine des rougeurs, de la couperose et peut même avoir un impact encore plus important sur votre peau. Qu’est-ce que la rosacée ? Quels sont les facteurs favorisant son apparition ? Nous répondons à toutes ces questions.

 

Qu’est-ce que la rosacée ?

La rosacée est une maladie cutanée qui touche essentiellement la partie centrale du visage : le front, le nez, les joues et le menton. Elle peut se manifester de différentes manières :

  • Des rougeurs sur le visage qui peuvent demeurer occasionnelles ou être persistantes ;
  • De la couperose, qui correspond à une dilatation anormale et permanente de petits vaisseaux sanguins au niveau de la peau ;
  • Diverses lésions de la peau, à l’instar des papules et des pustules, entre autres.

Si cette maladie est sans gravité, elle peut néanmoins être handicapante au quotidien, du fait de son impact sur l’image qu’une personne peut avoir d’elle-même à cause des lésions visibles.

À savoir : la rosacée touche environ 2 à 3 % de la population adulte, notamment les personnes âgées de 30 à 60 ans. Ce sont surtout les femmes qui sont touchées, deux fois plus que les hommes. La rosacée demeure très rare chez les enfants1.

 

Quelles sont les causes de la rosacée ?

Les causes de la rosacée ne sont pas encore définies précisément, mais les scientifiques ont commencé à émettre plusieurs hypothèses :

  • Une prédisposition génétique : la rosacée est plus fréquente chez les personnes qui ont la peau, les yeux et les cheveux clairs ;
  • Un dérèglement du système immunitaire de la peau ;
  • Une réaction anormale des microvaisseaux sanguins face à la chaleur. Ils se dilatent alors de façon excessive ;
  • Une sensibilité à la lumière du soleil ;
  • La présence en trop grande quantité d’un acarien, le Demodex, au niveau du visage et qui favoriserait l’inflammation.

À savoir : certaines maladies de peau, telles que le lupus, s’accompagnent parfois de lésions de la peau qui peuvent faire penser à de la couperose et donc à une rosacée. N’hésitez pas à consulter un médecin ou un dermatologue afin d’établir un diagnostic précis.

 

Quels sont les différents types de rosacée ?

  • La rosacée érythématotélangiectasique : elle se caractérise généralement par un excès de rougeur au niveau du visage et du cou, notamment après un repas, la consommation d’alcool ou un changement de température. Ces manifestations disparaissent ensuite. Ce type de rosacée constitue en général le premier symptôme de la maladie.
     
  • La rosacée papulopustuleuse : de petits boutons rouges ou remplis de pus apparaissent sur le visage en plus de la couperose. La rougeur a tendance à persister au niveau du visage.
     
  • La rosacée phymateuse : c’est une rosacée très marquée. Le nez se déforme, les pores se dilatent et la peau s’épaissit, jusqu’à former des protubérances ou des boursouflures. Cette déformation du nez se nomme rhinophyma et affecte avant tout les hommes de plus de 50 ans.
     
  • La rosacée oculaire : irritation des yeux, elle touche environ la moitié des personnes atteintes de rosacée. Elle peut entrainer des conjonctivites et une inflammation des paupières.
     

Quels sont les facteurs favorisant la rosacée ?

Les facteurs favorisant la rosacée ont quant à eux été clairement identifiés. Ce sont souvent des facteurs climatiques, voire alimentaires, qui provoquent des bouffées vasomotrices (des bouffées de chaleur) :

  • Les changements thermiques brusques, notamment du froid vers le chaud ;
  • Les exercices physiques qui échauffent le corps de façon intense ;
  • La fièvre ;
  • Une exposition prolongée au soleil et/ou au vent ;
  • Les bains trop chauds ;
  • La consommation d’épices ou de boissons trop chaudes. L’alcool a également pour effet d’aggraver l'évolution de la rosacée ;
  • Les émotions fortes.

À savoir : selon les personnes, certains facteurs peuvent venir aggraver une rosacée déjà installée. C’est le cas de la consommation de certains médicaments tels que les corticoïdes ou encore l’utilisation de produits de soin parfumés ou contenant de l’alcool.

 

Rosacée : Uriage vous accompagne avec des produits formulés pour vous

Pour les personnes souffrant de rosacée, Uriage a conçu des produits spécifiquement formulés pour traiter les rougeurs.

  • La Crème Anti-Rougeurs Roséliane est une crème non grasse qui limite les facteurs clés de la couperose/rosacée, protège le système vasculaire de la peau et limite les facteurs aggravants. Riche en Eau thermale d'Uriage aux propriétés hydratantes et apaisantes et en Cérasterol-2F qui restructure durablement la barrière cutanée, la crème anti-rougeurs Roséliane hydrate et apporte un confort immédiat et durable à la peau. De plus, les extraits de ginseng et d’algues rouges renforcent la paroi des vaisseaux sanguins pour limiter leur apparition sur la surface de la peau.
     
  • Le Masque Anti-Rougeurs Roséliane possède de nombreux avantages et aide à lutter contre les facteurs de la couperose et de la rosacée. L’association du complexe TLR2-Regul et du complexe SK5R, (Specific-Kallikrein-5-Regulator), nouveau brevet déposé des Laboratoires dermatologiques d’Uriage, régulent l’activité de la Kallikréine-5, protéase responsable de l’inflammation et des problèmes vasculaires, pour un effet apaisant performant.
     
  • La Crème Riche Anti-Rougeurs Roséliane est un baume riche et onctueux efficace en cas de rosacée. Il procure dès l’application un confort immédiat, laisse la peau douce, parfaitement hydratée et apaisée.

Sources :
1 : https://www.ameli.fr/gironde/assure/sante/themes/rosacee-couperose/definition-facteurs-favorisants

< Retour aux articles