• Accueil
  • Le mag
  • Acné
  • Prise en charge globale de l’acné - Comprendre sa peau : Questions/Réponses

Conseils de dermatologues, avis d’experts, vidéos, découvrez tout ce que vous devez savoir pour une peau saine et éclatante de beauté.

PRISE EN CHARGE GLOBALE DE L’ACNÉ - COMPRENDRE SA PEAU : QUESTIONS/RÉPONSES

hyseac-communication-uriage

Comprendre sa peau

« L’acné est une maladie fréquente qui se traite très bien, il est important de comprendre ses causes et ses mécanismes et d’adapter les soins selon chaque type d’acné. »

Dr Toni IONESCO, dermatologue à Paris

_____

Qu’est-ce que l’acné ?

Réponse Dr. I : « L’acné est une des maladies de peau les plus fréquentes, elle touche 4 adolescents sur 5. L’acné se manifeste par l’apparition de petits boutons, de points noirs sur le visage et/ou le dos. Les premières lésions apparaissent à la puberté et touchent aussi bien les filles que les garçons, mais aussi les femmes adultes (2 femmes sur 5 entre 25 et 40 ans). L’acné est une maladie bénigne mais qui peut avoir un impact psychologique important sur la vie scolaire, professionnelle, familiale, sociale… »

Quels sont les différents types d’acné ?

Réponse Dr. I : « On distingue une forme d’acné rétentionnelle ou comédonienne (les points noirs sont majoritaires), l’acné inflammatoire (les « boutons enflammés » sont les plus nombreux) et, la forme la plus fréquente, l’acné polymorphe (ou mixte) où l’on trouve tous les types de lésions, points noirs et boutons. »

Quelles sont les causes de l’acné ?

Réponse Dr. I : « Les causes principales de l’acné sont la sécrétion excessive de sébum (la peau devient grasse), puis la kératinisation des pores (le sébum s’accumule dans la peau et ne peut plus s’évacuer entrainant la formation de points noirs / points blancs) et enfin l’inflammation déclenchée par la réponse de la peau face à une bactérie normalement présente, appelée C.acnes. Chez les personnes atteintes d’acné, cette bactérie change de propriétés, devient pathogène et forme un microbiofilm - agressif pour les cellules de la peau - la rendant plus résistante. » 

Comment soigner l’acné ?

Réponse Dr. I : « Les médecins dermatologues proposent de nombreux traitements à usage local (dérivés de vitamine A, peroxyde de benzoyle etc) et oral (antibiotiques, dérivés de vitamine A) en fonction de la sévérité de l’acné. Les produits dermo-cosmétiques sont utilisés en accompagnement ou en relais d’un traitement médical afin d’apaiser, d’éliminer en douceur les points noirs ou de réparer une peau desséchée par les traitements médicamenteux. »

ACNE ET SOLEIL

ITW avec le Dr Toni Ionesco, dermatologue à Paris

Pourquoi parler de l’acné et du soleil ?

TI : L’automne est la période durant laquelle l’acné revient en raison de l’effet rebond induit par le soleil. Pendant l’été, la peau est plus exposée au soleil, les peaux à tendance acnéique voient leurs imperfections s’estomper car les ultraviolets « assèchent » la peau, et diminuent l’inflammation (d’où une amélioration passagère de l’acné pendant l’été).

Est-ce bien de s’exposer au soleil quand on a une peau à tendance acnéique ?

TI : La réponse est non car cette amélioration est toujours passagère: à la fin de l’été, si la peau a été exposée au soleil on observe un épaississement de la couche superficielle de la peau – et dans ce cas, cet épaississement se traduit par une aggravation des points noirs et par une rétention du sébum: les « boutons » d’acné réapparaissent.

Y-a-t-il donc un intérêt à utiliser une protection solaire pour peaux à tendance acnéique?

TI : C’est tout à fait logique de prévenir un effet rebond de l’acné et de bien protéger les peaux grasses à tendance acnéique pendant tout l’été. Un soin protecteur SPF30 en même temps couvrant et traitant serait bien adapté. Des crèmes teintées comme Hyséac 3-Regul SPF30 ou SPF50+ ont toute leur place ici car elles vont couvrir et en même temps agir sur les imperfections existantes et prévenir leur réapparition. Pendant l’été mais aussi pendant les périodes automnales, on constate tous les ans que nos régions sont de plus en plus ensoleillées, et pas seulement dans le sud de la France. Pour les jours très ensoleillées et aussi pour les peaux très claires on peut recommander d’utiliser une crème ayant un très haut indice de protection telle que le Bariésun Fluide-Ultra Léger SPF50+.

Si les imperfections reviennent à la fin des vacances que faut-il faire ?

L’acné est une maladie qui doit être traitée le plus précocement possible afin d’éviter l’aggravation de l’inflammation et par la suite l’apparition des marques résiduelles. Il ne faut pas hésiter à voir un dermatologue qui vous prescrira le traitement le plus adapté. Pour les peaux à tendance acnéique et pour les formes légères d’acné, un soin dermocosmétique adapté comme la crème Hyséac 3-Régul est à conseiller car il s’agit d’une formule qui vise les principaux mécanismes de l’acné : éliminer les comédons (ou les « points noirs »), apaiser l’inflammation et réguler l’excès de sébum.

Les peaux acnéiques sont souvent desséchées par les traitements médicamenteux, comment agir ? 

TI : Dans cette situation assez fréquemment rencontrée, le soin à conseiller (en accompagnement du traitement médicamenteux prescrit par le médecin) est une crème hydratante restructurante et apaisante qui ne risque pas de déclencher la réapparition des points noirs. La crème Hyséac Hydra, testée sur des patients sous différents types de traitement antiacnéique, apaise, hydrate rapidement et permet de continuer sans interruption le traitement prescrit par le dermatologue.

L’hygiène des peaux à tendance acnéique est-elle importante ?

TI : Une hygiène adaptée fait partie intégrante du soin des peaux grasses à tendance acnéique : éviter les savons (qui aggravent la sécrétion de sébum), utiliser un syndet liquide (un « savon sans savon » comme le Gel nettoyant Hyséac) qui lave sans agresser la peau. Pour les femmes, une eau micellaire thermale pour les peaux grasses pourrait être plus pratique, utilisée comme nettoyant / démaquillant sans rinçage. Un gommage hebdomadaire utilisé à long terme pourra améliorer visiblement les points noirs. 

 

Comment prévenir les cicatrices d’acné ?

Le traitement de l’acné le plus précoce est la meilleure attitude face au risque de cicatrices : plus on va traiter tôt les lésions d’acné moins il y aura de risque de cicatrice. Un traitement précoce (médicamenteux, dermocosmétique) diminuera le risque d’apparition de cicatrices d’acné, cicatrices traitables mais on le sait bien, on préfère prévenir que guérir.

Est-ce que la contraception peut améliorer/aggraver l’acné ?

Le traitement contraceptif prescrit par les médecins dans certaines formes d’acné est très efficace et considéré comme une deuxième ligne du traitement de l’acné. A l’opposé, une contraception mal adaptée au profil hormonal d’une femme peut induire des lésions d’acné ou aggraver des lésions préexistantes.

Quand et pourquoi consulter ?

En tant que dermatologue je ne peux que conseiller de s’adresser à un médecin dès les premiers signes d’acné mais ce conseil devient essentiel pour toutes les personnes qui ont des formes d’acné modérés à sévères, celles dites « inflammatoires » (avec des papules, pustules, nodules ou kystes). Le retard d’un traitement adapté présente un risque de cicatrices. Le conseil pharmaceutique des dermocosmétiques disponibles en pharmacie comme la gamme Hyséac est bienvenu pour les formes débutantes et légères d’acné (points noirs, points blancs, rares boutons rouges). dès que les imperfections de la peau deviennent plus nombreuses et plus inflammatoires le traitement adapté prescrit par un dermatologue devient indispensable.  

_____

Pour en savoir plus 
Lisez tous nos articles sur le bon comportement à adopter pour faciliter la gestion de l'acné : ICI !

< Retour aux articles