• Accueil
  • Le mag
  • Réparation - Comment fonctionne le Microbiome ?

Dans ce second article, Isabelle Schillig, naturopathe et coach culinaire vous explique tout sur le fonctionnement de votre microbiome.

COMMENT FONCTIONNE LE MICROBIOME ?

BERIEDERM-CICA-DAILY-MICROBIOME-LE-MAG-ARTICLE2

LE MICROBIOME

Le microbiome intestinal est vivant, il se nourrit, bien sûr. C’est principalement nous qui lui apportons de quoi vivre !

Sa qualité est importante, et notre alimentation a un impact direct dessus.

Dans l’intestin, ce sont les fibres de notre alimentation qui lui apportent les polysaccharides qui le nourrissent. Ces nourritures des micro-organismes composant le microbiome, ce sont les fameux prébiotiques. Ils sont cruciaux à son équilibre.

L’alimentation est la seule source de prébiotiques.
Quels sont les aliments riches en prébiotiques ?
Les bananes, les oignons, l’ail, les endives, les poireaux, les artichauts, les légumes secs et les céréales complètes.

Nous bénéficions directement de cette habitude d’alimentation, car les fibres, en plus de nourrir correctement le microbiome, nettoient la paroi intestinale entre les villosités.

Les probiotiques naturels sont des micro-organismes (bactéries ou levures) qui sont présents, sur la peau, dans le système digestif, et sur nos muqueuses. Ils font partie de notre microbiome et peuvent (s’ils sont pris en quantité adéquates) agir dessus. Ils peuvent renforcer sa fonction de barrière et booster la réponse immunitaire.

Ils sont présents dans de nombreux aliments du quotidien : les yaourts, le fromage, le miso, la choucroute, la carotte, la betterave, les boissons fermentées comme le kéfir ou la komboucha.

Les prébiotiques vont donc « nourrir » les bactéries du microbiome. Ils contribuent ainsi à maintenir l’équilibre de la flore intestinale en favorisant le développement des bactéries probiotiques.

Qu’est-ce qui peut perturber le microbiome digestif ?

Un déséquilibre du microbiome peut être favorisé par certains facteurs comme :

  • Une mauvaise alimentation (sucres rapides, alcool, etc.)
  • Certaines maladies/infections
  • La prise de certains médicaments (certains antibiotiques)
  • Le stress

Pour le microbiome cutané, l’acidité, la pollution environnementale, les UV, le stress, les produits cosmétiques non adaptés, et même un lavage excessif peuvent perturber son équilibre.

Par Isabelle Schillig, naturopathe et coach culinaire à Uriage ou à distance : http://naturopathe-uriage.fr

< Retour aux articles