[SOLDES] -20% sur le site avec le code SD20 J'en profite !

-25% et des mini offerts dès 65€ avec le code SD25 J'en profite !

Composez votre valise maternité

ABÉCÉDAIRE

Abécédaire

ACNÉ 

Pendant la grossesse, votre corps change, notamment au niveau hormonal. La modification de la sécrétion hormonale (progestérone et œstrogène) dans votre corps entraine une hyperactivité des glandes sébacées et, de ce fait, une hyperproduction de sébum. Ce sébum vient assez souvent boucher les pores de la peau et provoque des boutons d’acné.

Ce type d’acné peut toucher n’importe quelle femme peu importe vos antécédents, il n’y a pas de règle absolue.

Dans le cas où vous auriez de l’acné pendant votre grossesse, pas d’inquiétude, il existe des solutions !
Il est recommandé de nettoyer votre peau à l’aide d’un produit adapté aux peaux grasses non irritant tel qu’un gel nettoyant sans savon ou un pain dermatologique matin et soir. Demandez conseil à votre dermatologue, votre gynécologue et/ou votre sage-femme.


BAIN  

Le temps du bain est un moment privilégié de relation et d’éveil avec votre bébé, vous pouvez lui en donner quotidiennement (surtout s’il apprécie ce moment) mais ce n’est pas indispensable. En effet baigner son bébé tous les deux ou trois jours est amplement suffisant.

Le bain peut être donné le matin ou le soir. Cependant si vous optez pour la fin d’après-midi, il pourra calmer les tensions et les pleurs du soir. Si vous choisissez d’espacer les bains, n’oubliez pas de nettoyer le visage, le cou et les mains de votre bébé au moins une fois par jour.


CROÛTES DE LAIT

Votre bébé a des croûtes de lait ? Pas d’inquiétudes, c’est tout à fait courant et bénin.
Ces croûtes sont dues à une immaturité temporaire des cellules de la peau du cuir chevelu du nourrisson. Malgré leur nom elles ne sont pas dues à l’alimentation, donc pas besoin de changer le lait ! Elles disparaitront naturellement, mais vous pouvez utiliser des produits de soins doux et apaisants pour faciliter leur décollement.


MANGEAISONS

Dès le premier trimestre pensez à bien hydrater votre peau car la grossesse peut s’accompagner de démangeaisons. Cela est dû dans la plupart des cas à une sécheresse cutanée.

Si les démangeaisons s’aggravent durant le dernier trimestre, pensez à consulter votre gynécologue et/ou votre sage-femme.


ERYTHÈME FESSIER

Vous avez beau avoir acheté des couches très absorbantes, bébé a souvent les fesses rouges ?
Cela est dû à l’environnement dans la couche, chaleur et humidité fragilisent la peau tandis que les selles vont provoquer une irritation de la peau qui pourra être aggravée par l’urine.

Dans la plupart des cas, les rougeurs disparaissent dans les trois à quatre jours suivant leur apparition si vous changez votre bébé après chaque selle et que vous évitez les vêtements trop serrés.

Concernant le change, vous pouvez utiliser des produits nettoyants sans rinçage. Et pour que bébé n’ait pas les fesses rouges, nous vous conseillons d’appliquer une crème protectrice, isolante et apaisante.


FISSURES PENDANT L’ALLAITEMENT

Si vous allaitez il se peut que vous voyiez apparaitre des fissures, que l’on appelle aussi crevasses, sur vos mamelons. Cela est dû à une fragilité de la peau, comme c’est le cas en hiver quand vos lèvres sont gercées. Ces crevasses peuvent être le signe d’une mauvaise position de votre bébé pour téter.

Pour limiter leur formation, pensez à bien vous positionner, que votre bébé ouvre bien sa bouche. Et n’hésitez pas à appliquer, un onguent adapté sur vos mamelons pour apaiser et réparer la peau.


GRAINS DE BEAUTÉ

Il se peut que vous observiez des changements de couleur ou de forme de vos grains de beauté pendant votre grossesse. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces phénomènes.

En ce qui concerne la couleur, celle-ci aura tendance à foncer à cause de l’imprégnation hormonale responsable d’une augmentation de la fabrication de mélanine. C’est cette même augmentation de la fabrication de mélanine qui sera à l’origine du fameux masque de grossesse.

Vos grains de beauté pourront également grossir mais uniquement par effet d’étirement sur des zones comme le ventre ou la poitrine. N’hésitez pas à les faire contrôler par votre dermatologue !


HYGIÈNE INTIME

Le bouleversement hormonal qui accompagne la grossesse touche également votre intimité. Le vagin devient moins acide, ce qui rend les parties intimes plus vulnérables face aux agressions extérieures telles que les mycoses ou les irritations. Vous pourrez également remarquer une augmentation des pertes vaginales.
Ce phénomène, tout à fait naturel, est lui aussi dû aux changements hormonaux. N’hésitez pas à en parler à votre gynécologue et/ou votre sage-femme.

Afin d’écarter tout désagrément, utilisez un produit d’hygiène intime adapté sans savon, respectant le pH de votre zone intime, évitez de porter des vêtements trop serrés, évitez les douches vaginales ainsi que le port de protections intimes trop longtemps.


INSOMNIE

Il est fréquent d’avoir quelques soucis d’insomnie pendant le premier et le troisième trimestre et en particulier pendant le dernier mois de grossesse. Ces insomnies souvent causées par vos questionnements, l’envie d’uriner ou par les modifications hormonales sont sans conséquence sur le développement du fœtus.

Pour préserver la qualité de votre sommeil, il existe plusieurs techniques à adapter en fonction de l’avancée de votre grossesse. Durant le premier trimestre, essayez de conserver des heures de lever et de coucher régulières et évitez les siestes tardives. Au cours du troisième trimestre, évitez de boire dans les heures qui précèdent le coucher, surélevez légèrement votre lit au niveau des pieds et installez-vous confortablement avec des coussins.


JOLIE

Être enceinte ne veut pas dire ne plus prendre soin de soi, bien au contraire, c’est le moment de prendre du temps pour vous.

Prenez soin de votre peau en optant pour des soins hydratants plus riches que ceux dont vous avez l’habitude, évitez de vous exposer au soleil ou appliquez un indice 50+ afin de ne pas voir apparaître le fameux masque de grossesse.


KILOS

Votre grossesse va s’accompagner d’une prise de poids, c’est tout à fait normal. Le maître mot c’est de ne pas se restreindre et d’avoir une alimentation équilibrée, sous peine de carences alimentaires pour vous et votre bébé.

A titre d’indication, la prise de poids est en moyenne de 12 kilos pendant la grossesse. Il n’y a cependant pas de prise de poids standard et certaines femmes en prendront plus que d’autres pendant leur grossesse. N’hésitez pas à en parler à votre gynécologue et/ou sage-femme.


LISTERIA

La Listeria est une bactérie très répandue dans notre environnement. On la retrouve principalement dans les produits laitiers, les produits de la mer et les végétaux. Au contraire, elle est absente des aliments cuits et des conserves.

Une personne adulte en bonne santé ne présentera en général aucun symptôme si elle consomme des aliments contaminés par la Listeria. Chez la femme enceinte, elle se traduit par de la fièvre, accompagnée de maux de tête, voire de troubles digestifs. Cette maladie peut entraîner des complications graves pour le fœtus.

Il est important d’éviter toute contamination, pour cela : veillez à la propreté de la cuisine, en particulier du réfrigérateur, évitez également les aliments à risque tels que les fromages à pâte crue, la charcuterie et les poissons crus.


MASQUE DE GROSSESSE

Le masque de grossesse, aussi appelé chloasma, consiste en l’apparition de taches brunes sur les zones du visage les plus exposées au soleil. Ce phénomène est dû à la forte concentration d'hormones féminines dans l'organisme.

On peut l’observer dès le premier mois de grossesse surtout chez les femmes qui ont un teint mat et des cheveux bruns. Il se poursuivra pendant l’allaitement et pourra même se déclencher jusqu’à plusieurs semaines après le sevrage.

Une seule façon de l’éviter : se protéger du soleil. Nous vous recommandons d’éviter au maximum de vous exposer au soleil : portez un chapeau à larges bords, des lunettes de soleil et appliquez une crème solaire 50+ à base de filtres UV minéraux (évitez les filtres UV chimiques).


NAUSÉES

« Tu vas voir les nausées, c’est horrible ». Cette phrase vous l’avez entendue de nombreuses fois, au point d’être convaincue que vous allez passer un début de grossesse rythmé par ces désagréments.

Une grande majorité de femmes souffre effectivement de nausées pendant la grossesse, mais rassurez-vous elles s’estompent généralement à la fin du premier trimestre.

La cause de ces nausées est principalement liée aux modifications hormonales au début de la grossesse. Plusieurs techniques permettent de limiter ces désagréments : évitez les efforts physiques avant d’avoir mangé, privilégiez les aliments pauvres en graisse, choisissez des aliments froids moins odorants, grignotez des gâteaux secs et enfin buvez régulièrement en petite quantité plutôt entre les repas.


OVULATION

Quand serez-vous à nouveau fertile après votre accouchement ? Cela est très variable, mais une chose est sûre vous n’aurez jamais d’ovulation dans les 21 jours qui suivent l’accouchement.

À partir de 21 jours après l’accouchement, si les rapports sexuels ont repris avec votre partenaire et qu’une grossesse n’est pas souhaitée, une contraception sera nécessaire et ce, même si vous allaitez. Celle-ci dépendra de plusieurs facteurs, votre gynécologue et/ou sage-femme pourra vous conseiller sur ce sujet.


PÉRINÉE

Le périnée est un ensemble de muscles, en forme de hamac qui tapisse le bassin du pubis au sacrum. Pendant la grossesse, en plus du poids des viscères, il soutient le poids de l’utérus. Il a donc tendance à se relâcher.

Il est important de le remuscler correctement après chaque grossesse et de mettre en place un place un travail de prévention au quotidien. Vous pourrez voir cela avec votre sage-femme ou votre kinésithérapeute.


RENDEZ-VOUS

Pendant votre grossesse, vous aurez 1 rendez-vous par mois chez votre médecin et/ou sage-femme, ainsi que des examens et bilans sanguins obligatoires. L’objectif étant de vous accompagner et de s’assurer du bon déroulement de la grossesse pour vous et votre bébé.

Avant la fin du troisième mois, on établira la déclaration de grossesse. Cette consultation sera également l’occasion d’échanger au sujet de vos besoins en termes d’accompagnement.

Une consultation post-natale sera effectuée après l’accouchement. Cet examen permettra à votre gynécologue ou votre sage-femme d’évaluer la tonicité de votre périnée et de programmer la possible prescription de séances de rééducation.


SEXUALITÉ

La grossesse est une période de changements, aussi bien corporels, qu’hormonaux ou émotionnels. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut abandonner toute intimité avec votre partenaire, bien au contraire. La grossesse est tout à fait compatible avec une vie sexuelle épanouie, du début jusqu’aux jours qui précèdent l’accouchement.

Contrairement à certaines idées reçues, les ébats amoureux ne peuvent ni traumatiser le fœtus, ni déclencher des contractions de l’utérus. Il arrive que, chez la femme, l’orgasme provoque des contractions de l’utérus. Mais, sauf risque avéré d’accouchement prématuré, ces contractions n’ont aucun effet sur le développement du fœtus ou la durée de la grossesse. N’hésitez pas à en parler à votre gynécologue/sage-femme


TOXOPLASMOSE

La toxoplasmose est une infection due à un parasite qui se reproduit dans l’intestin du chat et transmise dans la viande de certains animaux.

Chez un individu en bonne santé, la toxoplasmose provoque rarement des complications. En revanche, chez la femme enceinte, l’infection est plus grave car elle peut entraîner des anomalies importantes chez le fœtus.

Afin de réduire les risques, évitez de changer la litière d’un chat, portez des gants pour jardiner, lavez-vous les mains après avoir manipulé de la viande crue, des légumes ou des fruits poussant près du sol, n’utilisez ni la même planche ni le même couteau pour découper la viande et les légumes et enfin ne mangez que de la viande bien cuite.


UV

L’exposition au soleil est dangereuse, car les ultraviolets (UV) peuvent provoquer des dommages qui s’accumulent dans le temps : vieillissement prématuré, allergies, cancers, problèmes oculaires graves.

Les yeux et la peau des enfants sont plus fragiles qu’à l’âge adulte, il faut donc redoubler de vigilance face aux risques liés au soleil. Et pour les bébés, la règle est claire : ne jamais les exposer au soleil, privilégiez les sorties avant midi ou après 16 heures, mettez-lui des vêtements adéquats : t-shirt, lunettes, chapeau et enfin appliquez sur les zones qui ne sont pas protégées par les vêtements une crème solaire de très haute protection SPF50+, à base de filtres UV minéraux, efficace à la fois contre les UVA et les UVB.


VERGETURES

Au fur et à mesure de la grossesse, la peau se tend, essentiellement au niveau du ventre, des seins et des hanches. Or, en raison du bouleversement hormonal, celle-ci est plus fragile, plus sèche, moins souple. Les tensions vont aboutir à des cassures microscopiques au niveau de la peau : les vergetures. Celles-ci touchent plus de la moitié des femmes enceintes.

Les vergetures, initialement rouges, ont tendance à s’estomper trois ou quatre mois après l’accouchement. La meilleure façon de les prévenir, consiste à hydrater régulièrement votre peau voire de la masser avec une huile adaptée en effectuant des mouvements circulaires.


WC

Pendant la grossesse vous risquez d’avoir envie d’uriner très fréquemment. Cela est dû aux changements hormonaux et à la pression de l’utérus.

Après l’accouchement on peut avoir des fuites urinaires, des difficultés à retenir ses gaz. Une rééducation du périnée vous sera prescrite pour y remédier. Il est important d’éviter la constipation pendant la grossesse, pour cela adoptez une bonne alimentation, une bonne hydratation et une bonne position sur vos toilettes genoux plus hauts que les fesses (marchepieds).

< Retour aux articles